CENDRES & CONFETTIS

“Tu vas voir ma grande, de cet enterrement, on va en faire un sommet dans l'art de recevoir, dans vingt ans les gens témoigneront de ce qu'ils ont vécu, ils se vanteront d'y avoir assisté, il n'y aura plus aucun enterrement dans les environs sans qu'on fasse référence au nôtre… Même du Japon on viendra nous demander conseil, ils sont curieux les japonais, ils ont des oreilles pour tout, comme des antennes, ce sont des intuitifs, quand c'est bon ils sont là …”


10 - 16 OCT

RÉSIDENCE DE CRÉATION
Pas de sortie de résidence prévue

Ca commence par une catastrophe: la mère d’Elodie et Marie est morte. Tout autour d’elles se disloque et se révèle.
Perdues depuis longtemps dans les méandres d’une vie déglinguée, les deux sœurs se retrouvent et décident d’arracher du sens à l’absurde.
Le salon funéraire devient l’endroit de tous les possibles.
Quand la fin d’un monde arrive il vaut mieux avoir le goût de la fête.
Notre finitude est-elle source de liberté? Que voulons-nous sauver de nous-mêmes? Que devons-nous prendre au sérieux? Quelle part a le lâcher prise dans notre recherche de liberté? Que veut dire célébrer?
La dynamique de la pièce réside dans son titre: nous allons chercher la route qui mène des cendres aux confettis.

"Si on t'organise une vie bien dirigée où tu t'oublieras vite... Si on te fait danser sur une musique sans âme comme un amour qu'on quitte... Si tu réalises que la vie n'est pas là, que le matin tu te lèves sans savoir où tu vas, résiste !" (Michel Berger)

Texte Manuel Durand | Mise en scène Camille Pawlotsky | Avec Flore Grimaud, Agnès Pontier et Manuel Durand | Scénographie Aurélie Lemaignen | Costumes Patrick Cavalié | Lumière, Son - Arnaud Barré et Simon Chapellas

Production: Compagnie Voulez-Vous? | Co-productions: La Villette, Le Vivat - Scène conventionnée d’intérêt national art et création | Soutiens: Le Grand Sud, Théâtre Massenet, Ville de Lille