OFFicieuses 2019


« Qui est d’une source autorisée, sans être officiel ni totalement garanti »

PERFORMANCES, CRÉATIONS, PRÉSENTATIONS DE PROJETS, LECTURE, CONCERTS…
CARTE BLANCHE AUX COMPAGNIES

.

.



DIMANCHE 14 JUILLET – représentation exceptionnelle

.

nosamisleslivres11H45 et 19h30 – COMPAGNIE DU DAGOR
Nos amis les livres
(de l’importance de la lecture sur le développement cognitif de l’Humanité)

Tarifs : 12€ (plein), 8€ (off/ réduit), 6€ (enfant -12ans)

Sylvie Berthelot et Jean-François Bellachon, éminent.es spécialistes de la littérature jeunesse d’autrefois, vous proposent de vous replonger dans vos lectures passées.
Une conférence burlesque, deux personnages rigides, réactionnaires, de mauvaise foi et dont l’absence de limites fait que l’on adore les détester !

.

.

etatfrontiere13h00 – COMPAGNIE DU PHOENIX
État Frontière
de Christophe Tostain

Tarif : 16€ (plein), 11€ (off et réduit*)

Lui s’appelle Pacifique. Il est jeune. Il a traversé l’Afrique. La Méditerranée. Il a parcouru l’Europe. De camions en camions.
Depuis plusieurs semaines, il est échoué dans un camp. Un vaste camp où de nombreux autres comme lui s’échouent. Alors, il s’en échappe quotidiennement.
Plusieurs représentations ont été déjà données et certaines ont été soutenues par Amnesty International. Le texte a été remarqué par le Collectif A Mots Découverts et il fait partie de la sélection 18/19 des textes Tout Public par les E.A.T. État Frontière est soutenu par la Fondation Ecart Pomaret, la Ville de Cormelles le Royal et le Théâtre de Lisieux, il est coproduit par le Théâtre de l’Archipel.

 


.

LES ÉVÉNEMENTS QUI SUIVENT SONT EN ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION
04 90 03 01 90

.

DIMANCHE 14 JUILLET

 

mirad

14H00 – AMIN THÉÂTRE
Mirad #1 de Ad de Bont par Christophe Laluque
Spectacle théâtre immersif

Ad de Bont a écrit l’histoire de Mirad à partir de rapports d’Amnesty International et de matériel documentaire. Mirad nous parle de la survie et de cette urgence de changer notre regard sur les réfugiés. Nous défendons avec ce texte un théâtre cru et sans artifices. Dans la forme #1, il n’y a ni coulisses ni décors, les personnages ne surgissent pas, ils sont rassemblés parmi nous, sans maquillage, sans accessoires et sans effet de surprise. La disposition du public n’est pas frontale et nous renvoie à l’agora. Elle invite les spectateurs à réagir. Ce dispositif permet à la pièce d’être jouée partout où cette parole constitue une nécessité.

.

14H30 – COMPAGNIE ONAVIO
Martine à la plage de Simon Boulerice
Création 2021, présentation de projet
Entrer dans l’histoire de cette Martine-là, c’est comme de se jeter du haut du grand plongeoir d’une piscine. D’une piscine vide.
Martine à la Plage, c’est l’histoire d’une Lolita qui subit échecs par-dessus échecs. Une Lolita en bonnet de bain dépourvue de séduction.
Martine à la plage, c’est une plongée en apnée sous la ligne de flottaison entre la fantaisie et le fantasme criminel, entre la comédie et la cruauté extrême.

.

riviera15H15 – COMPAGNIE KIT
Lecture de Riviera d’Alain Ubaldi
avec Stéphane Schoukroun, Elsa Granat et Alain Ubaldi

Au début du XXIème siècle. Un homme et une femme se retrouvent immobilisés dans la salle d’attente des urgences d’un hôpital déserté. Lui, suite à un accident de voiture et elle, à cause d’une tentative de suicide. Seuls, ils errent dans les couloirs de l’hôpital à la recherche d’une issue, pendant qu’à l’extérieur, un feu hors de contrôle ravage tout sur son passage.
« Mon théâtre pourrait se définir comme une tentative d’exploration des liens qui unissent l’état de notre monde et celui de nos états intérieurs. Ainsi Riviera tente de rendre compte de la période historique que nous traversons autrement dit de l’Anthropocène. » Alain Ubaldi 

.

ClopeDos_N&B15h45 – COMPAGNIE L’IDÉE DU NORD
Lecture de Jubiler de Denis Lachaud

Stéphanie et Laurent se rencontrent. Ils ont cinquante ans. L’une est veuve, l’autre divorcé. L’une et l’autre se sont créé un profil sur un site de rencontres par internet.  Ont-ils réussi à préserver toute la fraîcheur qui permet de s’émerveiller au moment d’entrer dans une nouvelle période de la vie et de se consacrer avec jubilation à un nouveau compagnonnage ?
Stéphanie et Laurent se présentent au seuil de l’aventure forts des expériences passées. Ils sont déterminés à éviter les pièges tendus par la conjugalité, pièges dans lesquels ils ont pu se précipiter au cours de leur jeunesse : dépendance, possessivité, aliénation… Chacun compose avec sa peur. Ils tâtonnent ensemble, car il s’agit de s’accorder pour délimiter ensemble le territoire des possibles.

.

CORPSDEPASSAGE16H30 – COMPAGNIE CORPS DE PASSAGE
Esquisse de travail – Mise en mots, musique, mouvements de témoignages sur le corps

Écouter des humain.e.s qui parlent de leur corps.
Écouter puis retranscrire. Ré-écrire.
Raconter ce qui lie ces personnes, les divise, les rapproche, les éloigne.
Mettre en résonance ces histoires, ces souvenirs, ces traces de corps, leurs particularités et leur universalité.
Parfois si éloignés de nous que rentrer dans leur peau ouvre une porte dans nos possibles.
Parfois si proches qu’un mot réveille une émotion tapie.
Et trouver leur musique. Le vocabulaire, le rythme, la respiration, les répétitions, les hésitations. Pour incarner par les mots.
Un texte toujours en cours d’écriture.

.

littlesister17H00 – ANNE CONTI & USMAR
Little sister, Lecture musicale sur l’embrigadement djihadiste
D’après le roman de Benoit Séverac

Avant je m’appelais Lena Rodriguez. Nous ne nous appelons plus Rodriguez. (…) À mes 12 ans, tout s’est effondré. Le visage radieux de mon grand frère, Ivan, s’est affiché à la télé. Il était coiffé d’un keffieh, il avait une kalachnikov en bandoulière (…) Comme une bombe au milieu du salon. Après 4 ans de silence et de souffrance familiale, Ivan donne rendez-vous à sa petite sœur en Espagne.
Cette lecture sur l’embrigadement, vivante et rythmée, voyage entre mots et musique.

.

lemenhir17H45 – PANSES VERTES
Le Menhir, Rencontre-lecture avec Jean Cagnard,
en compagnie de Catherine Vasseur et Éric Goulouzelle

Parce qu’il ne se satisfait pas du silence de son père, le fils abandonne pour un temps femme, enfants, travail pour planter sa tente devant la maison parentale, puis par se planter lui-même dans le jardin. Il ne repartira pas sans avoir parlé au paternel. Il va se solidifier, s’il le faut. Entre les deux hommes, la mère fait le messager, transporte les paroles de l’un à l’autre, en y plaçant ses propres vérités si bien qu’on ne sait pas très bien ce qui est réellement livré. Il faut pourtant lui faire confiance, c’est sur elle que repose la solution. Et puis il y a le passé aux alentours qui semble peser de manière concrète : l’usine qui a disparu, délocalisée, en laissant un grand trou dans les gorges et dans le ciel.

 

joursdansants18H15 – COMPAGNIE LES JOURS DANSANTS
Rencontre – Mémoire de corps et écriture de la sensation

Chorégraphe et dramaturge, Marjory Duprés travaille avec sa compagnie Jours dansants sur l’interaction entre intime et collectif à travers des écritures transmédia. Elle propose une discussion autour de la mémoire et de l’écriture de la sensation et la projection du film Palimpseste (2019) de Tiffany Duprés.

 

cequestlamour19H30 – CE QU’EST L’AMOUR
de Linda McLean
Mise en scène de Blandine Pélissier

Gene et Jean savent qu’ils s’aiment encore, à défaut de toujours savoir où et qui ils sont. Ils dansent le tango, se taquinent et aiment à partir dans leurs souvenirs. Mais ce soir, leur intimité en rêverie est brisée par le retour inopiné de leur fille Jeanette, de mauvaise humeur sur ses talons hauts…

 

cerfpirate20H15 – BRAME DANS LE TERRITOIRE DES LOUPS
Le Cerf Pirate (Gaël Mange – Teddy Secq)

Projection du film documentaire (28 min)

Difficile de passer à côté du débat passionné lorsqu’on parle du loup et évidemment, une fois de plus, seul le choix de la destruction paraît légitime dans nos sociétés modernes.
Détruire est sans doute ce que l’humanité sait le mieux faire, en toute conscience, affichant ainsi la preuve de son existence supérieure.
Un écosystème sans prédateurs est un écosystème dont l’évolution n’apporte pas la sécurité écologique dont l’humanité a besoin.
Le rôle du prédateur naturel est fondamental et une reprise de contact avec notre environnement est indispensable pour notre survie.
Respectons la Nature.
LIEN TEASER

 .

UNIBLEU20H45 – RENCONTRE, LECTURE, CONCERT
Diastème et Frédéric Andrau (plus invité surprise)

“Je me souviens de quelques “bals du 14 juillet” à Avignon, place de l’Horloge. Une année, je crois même que nous y avions vu une chanteuse qui venait de remporter la Star Academy. Elle chantait très bien, cela dit. Des conneries. Mais très bien. Je me souviens des pétards, de la liesse populaire, des “flonflons de la fête”. Aussi, quand Anne et Alexandre nous ont proposé de passer la soirée du 14 juillet au théâtre, via cette carte blanche – et donc d’échapper aux “flonflons”, nous n’avons pas hésité bien longtemps. Il est encore tôt pour dire de quoi sera composée la soirée, mais si vous avez des questions nous ferons de notre mieux pour avoir des réponses, et il y aura des textes, et des amis, et comme c’est le 14 juillet il y aura aussi des chansons. On devrait être bien – en tout cas mieux.” Diastème

DIMANCHE 21 JUILLET

.

monpremiercestdesir14h00 – COMPAGNIE MSKT
Mon premier c’est désir d’après la princesse de Clèves
Étape de travail

Il s’agit de mettre en œuvre un processus de création au plus près de notre actualité : nous écrirons ensemble la forme qui permet de faire entrer en résonance la langue de Marie Madeleine de la Fayette et de Chimanda Ngozi Adichie. Au plateau, une actrice de l’ère Me too prend la parole pour affirmer la puissance et la liberté de son désir. Le public est invité dans sa loge, endroit d’intimité paradoxale. Le spectacle révèle, dissimule, avoue, convoque des figures, interpelle des vivants et des morts, des fake, des justes parce que c’est en jouant que nous serons sauvé.e.s.

 .

guerilleresordinaires14h30 – COMPAGNIE LES GRISETTES
Guérillères ordinaires de M. Mougel
Spectacle en cours de création

Guerillères ordinaires est un recueil de poèmes dramatiques qui rassemble trois monologues féminins. Ces trois femmes sont liées par une oppression quotidienne, une invisibilité de leurs souffrances. Elles sont toutes les trois victimes de violences patriarcales et cherchent comment s’en sortir. La fatigue de ses femmes usées et abusées dont la vie est tellement douloureuse, qu’elles cherchent à «dormir dans le bonheur de la mort.» Trois destins funèbres.

.

toutunciel15h15 – COMPAGNIE TOUT UN CIEL
Les requins du Groenland d’Elsa Granat
Lecture

À partir d’événements réels de la vie des acteurs, nous composons des Odyssées, des traversées à la recherche de qui nous sommes. Nous entrons dans chaque spectacle par un obstacle tragique, qui va révéler le héros en chacun de nous: tomber amoureuse d’un homme bi-polaire, voir ses deux parents atteints de la même maladie et pour le Requin du Groenland, naître plus petite que la moyenne. Ainsi les fictions s’élaborent autour de parcours intenses qui revêtent un intérêt théâtral symbolique. Nous déployons toutes les dimensions de cette situation particulière dans un traitement esthétique onirique.

.

commesiderien15h45 – COMPAGNIE EMA
Comme si de rien de Catherine Verlaguet, m.e.s. Adeline Arias
Présentation de projet – polar musical

Victor Graton s’est-il vraiment suicidé? Son patron a-t-il vraiment disparu? Ce sont les questions de départ qui emmèneront le public, guidé par le détective à enquêter et à remonter sur les jours précédant le présumé suicide. Dans une chronologie déconstruite, dans des scènes répétées mais rejouées sous des angles différents, la suspicion se propage, les murder songs, interprétées sur scène révèlent les mobiles de chacun.e. Le public sera plongé au cœur de l’intimité des personnages, découvrant des secrets bien cachés, des coups bien montés. Un jeu de manipulation grandeur nature, un Polar Musical.

.

noiresminessamir16h30 – ANTOINE D’HEYGERE, l a c a v a l e
Noires mines Samir
Lecture-Présentation

Noires mines Samir est l’histoire d’une malédiction qui poursuit une famille d’immigrés algériens arrachés à leurs montagnes kabyles pour les mines du nord de la France.
C’est le récit de son sixième enfant à qui personne n’a transmis la langue et le savoir de ses ancêtres.
C’est l’histoire de ce jeune garçon de treize ans qui découvre son homosexualité en même temps que la colle à rustine.
Condamné pour l’éternité, Samir porte le poids de ses regrets et de sa culpabilité. De services psychiatriques en appartements thérapeutiques, entouré par les voix de son passé, Samir tourne en rond entre les 4 murs de sa chambre. Il fume et écoute en boucle les chansons de sa jeunesse perdue.

.

les membres fantomes17h00 – COMPAGNIE LES PETITS PLAISIRS
Les membres fantômes de et par Charlotte Laemmel et Gaëtan Peau
Spectacle

Pour ceux qui aiment les tranches de vies épaisses à couper au couteau,
Pour ceux qui aiment cajoler le bizarre, la face cachée de la lune, le Mont Saint Michel.
Pour ceux qui aiment Gorgoroth et Karen Cheryl. Les deux. Ensemble, sans négociation.
Pour ceux qui laissent le courrier dans la boite aux lettres, pour qui le rythme de l’époque est trop rapide.
Pour ceux qui vont vite et qui trébuchent;
Pour ceux qui vont lentement et qui trébuchent.
Pas de moquerie, aucune, jamais. Pas de raison pour se moquer.
C’est notre façon de regarder le monde.
Mélancolique, amusé, droit, sec.
Tout est possible. Rendre plausible.

.

lebleudesabeilles17h45 – THÉÂTRE DU SHABANO
Le bleu des abeilles d’après le roman de L. Alcoba
Projet – Création 19/20

Le Bleu des abeilles parle de la « rage » et de la détermination d’une enfant pour trouver sa place dans le monde de l’exil.
À travers l’échange épistolaire entre une fille et de son père mis en prison par une dictature brutale, nous assistons à la conquête phonétique de l’enfant pour posséder et être possédée, par la langue française.
Dans l’espace vide va se tisser une rencontre entre une comédienne-marionnettiste, le papier, les lettres, les mots écrits et une dose de magie contemporaine. Notre recherche est celle d’un langage puissant, comme ces mots qui arrachés aux lettres nous bouleversent, comme celui de cette enfant qui nous parle… de son courage.

.

agnes bourgeois18H15 – AGNÈS BOURGEOIS
Matériau Misanthrope
Lecture – prochaine création d’Agnès Bourgeois

Il s’agit ici, avec une distribution exclusivement féminine, de faire entendre la violence qui est à l’oeuvre dans une société de courtisans, à laquelle on est tenu d’appartenir sous peine de mise à mort, sinon réelle du moins symbolique. Dans ce sac de gens qu’est un milieu, on doit plaire, et pour que le corps ne mute pas le membre qui enraye la machine tombe de lui-même.

.

unendroitoualler19h00 – COMPAGNIE EMA
Un Endroit où aller de Gilles Granouillet, m.e.s. Adeline Arias
Présentation de projet

C’est l’histoire d’Elle et Sherkan. Elle raconte comment sa vie a basculé quand elle a été licenciée, ils nous livrent leur rencontre et comment depuis ils essaient de se reconstruire. La pièce questionne le jeu social : les personnages s’adressent à des invités. Il y a la conscience d’être en public, de ne pas déborder, d’autant que par le passé, Elle a débordé, ce qui lui a valu un séjour en psychiatrie. C’est ce questionnement du jeu social, de ce qu’on donne à voir en public et comment, en opposition à ce qu’on est à l’abri des regards qui sera au cœur de la mise en scène. Ainsi 2 publics : le public 1, sur scène, qui voit le beau décor et le jeu social, et le public 2, qui accède à  l’envers du décor et à une intimité volée.

lesoiseauxvagues19h30 – COLLECTIF LES OISEAUX VAGUES
Sur la folie, d’après Gogol
Projet – création 2019

Présentation immersive de l’univers et des inspirations de la première création du Collectif Les Oiseaux Vague(s) prévue en octobre 2019 à Artéphile – On emmènera la mer avec nous : Seul en scène poétique et absurde qui raconte l’aliénation, la fuite nécessaire, l’invention de soi, et invite le spectateur à porter un regard décalé et bienveillant sur la maladie mentale. Découvrez le teaser

.

mercistan220h45 – MERCI STAN
Concert. Chanson minimal / synthétique
portée par 2 éternels adolescents

Merci, Stan.c’est l’accord entre deux univers artistiques, celui de Franck Cascales et celui de Vincent Hours. L’ouverture se fait sur une note tenue, sorte d’écho aux musiques minimalistes et synthétiques tombées dans les oreilles de ces éternels adolescents. Mais peu à peu les titres se mélodisent à l’aune de textes plus lumineux ou plus espiègles et les harmonies s’apaisent guidées par des guitares sur les chemins de la pop.
De cette audace, il reste une fragilité évidente, ces Petites Natures en équilibre qui osent encore alors que tout a déjà été fait.

.


Nous contacter

ARTÉPHILE
lieu d'expression artistique
04 90 03 01 90
contact(at)artephile.com
7 rue du Bourg Neuf
84000 AVIGNON

Newsletter

Mentions légales

Tous droits réservés Artéphile.
S.A.R.L. au capital de 10000€
801 911 314 RCS AVIGNON
Crédits photos : Jo'Graffies, Anne Cabarbaye-Mange, Pablito Zago.


© ARTÉPHILE 2015 – Site réalisé par Avant lundilogo-OFF-2017-720x390 nBlogo_lecarroi noirLogo GueretoiseN pour footer